Maison bioclimatique protégée par un toit végétal

Complètement à l’opposé de cette frénésie actuelle de construire en hauteur, des architectes actuels proposent la technique ancestrale de la maison voûtée, version moderne. Maison, semi-enterrée sous un sol naturel, protégée et isolée par un toit végétal. L’ouverture principale est constituée de grandes baies vitrées orientées au sud afin de bénéficier des rayons du soleil.

Mon biotoit à moi, c’est le projet des architectes Naud et Poux pour le concours EDF 2008 « maison individuelle bas-carbone dans une zone pavillonnaire de l’Ile de France ».

Une maison bas-carbone par sa disposition, sa partie enterrée avec en plus l’apport des énergies renouvelables, panneaux solaires, pompe à chaleur. Mobilier High-tech dans un style d’architecture contemporain en harmonie avec le paysage.

Vous aimerez aussi...